De l'égalité des deux sexes. Discours physique et moral où l'on voit l'importance de se défaire des préjugés

De l'égalité des deux sexes. Discours physique et moral où l'on voit l'importance de se défaire des préjugés

Pourquoi, sous toutes les latitudes et à toutes les époques, les femmes ont-elles été considérées comme des êtres imparfaits et méprisables, impropres à l’éducation ? Si "les deux sexes sont égaux pour le corps et pour l’esprit", alors toutes les portes devraient leur être ouvertes : "Ce serait une chose plaisante de voir une femme être assise sur un tribunal pour y rendre justice ; conduire une armée, livrer une bataille ; et parler devant les républiques ou les princes comme chef d’une ambassade."

Un plaidoyer original en faveur de l’égalité entre les hommes et les femmes par l’un des premiers penseurs de la condition féminine au XVIIe siècle.

Book details

About the author

François Poullain De La Barre

Né à Paris en 1647, Poullain de La Barre est ordonné prêtre après des études de théologie. Il s’éloigne ensuite du catholicisme et conteste plus ou moins ouvertement ses vues : il publie trois ouvrages inspirés par la "méthode" du mathématicien et physicien philosophe Descartes : De l’égalité des deux sexes (1673), De l’éducation des dames pour la conduite de l’esprit dans les sciences et dans les mœurs (1674), et De l’excellence des hommes contre l’égalité des sexes (1675) qui n’a d’autre objet, malgré un titre provocateur, que de poursuivre les réflexions des deux autres livres. En 1688, trois ans après la Révocation de l’Édit de Nantes, Poullain de La Barre, converti au protestantisme, se réfugie à Genève. Après avoir vécu des bénéfices de son enseignement et pourvu du titre de "bourgeois de Genève", il y meurt en 1723.

Reviews

No reviews have been written for this book.

You will also like

EPUB PDF