Derniers poèmes en vers et en prose

Derniers poèmes en vers et en prose

"Max Jacob, ou la grâce. Si la poésie dit quelque chose à l'homme – quelque chose que ne lui disent pas le roman, ni la philosophie – ce doit être ceci : que tout soit nouveau. C'est à cela, il me semble, qu'on reconnaît le poète, à cet appétit démesuré de nouveau, jusqu'à l'ivresse, jusqu'à la folie parfois. Alors ce n'est pas affaire de quelques adjectifs, ni recherche de quelque impression particulière sur l'esprit du lecteur, mais désir de changer le monde, et pour cela de changer le langage, de se changer tout entier, comme de se retourner. Au plus profond il y a ce désir, comme un qui perdrait son enveloppe humaine et revêtirait la parure de l'ange, ou comme un qui se perdrait dans le gouffre de sa propre géhenne. Le chamane, au moment de l'extase, entend venir vers lui les esprits, dans un bruit de galop, dans une rumeur inconnue qui l'angoisse et le ravit. Puis, le moment venu, il se sépare de lui-même, il prend son vol au-dessus du monde. [...] Il y a ce souffle dans la poésie de Max Jacob, comme un vent venu de l'autre côté du monde, apportant la substance de l'éternité. C'est ici, dans ces "derniers poèmes", que l'on sent le mieux la vérité de cette révélation. Car, tandis qu'il écrit sur l'enfer, sur l'infini de l'espace, "les dièses et les bémols du silence kilométrique de l'azur", lui, "Max le fou", qui découvre qu'il est le "clown" : "Jadis personne ne me remarquait dans la rue, maintenant les enfants se moquent de mon étoile jaune. Heureux crapaud! tu n'as pas l'étoile jaune!" Alors se préparent les événements terribles qui le conduiront à la misère du camp de Drancy, et à la mort." J.M.G. Le Clézio, 29 juin 1981.

Book details

About the author

Max Jacob

Né le 12 juillet 1876 à Quimper, Max Jacob se lie avec Apollinaire et Picasso par qui il est introduit dans la bohème montmartroise dont il demeure l'une des figures les plus originales. Converti au catholicisme, son mysticisme s'accroît avec la guerre. Arrêté le 24 février 1944, il meurt le 5 mars au camp de Drancy.

Reviews

No reviews have been written for this book.

You will also like

EPUB PDF