Il faut plus de vingt heures pour jouer sur un théâtre l’intégralité du Faust. Pour l’écrire il a fallu à Goethe plus de soixante ans. Deux projets le fascinaient, quand il avait vingt ans : raconter, pour la scène, un épisode de l’histoire allemande ; donner, pour la scène, une nouvelle version d’une légende allemande traditionnelle. Il termine et fait jouer Götz von Berlichingen dès 1773. C’est seulement en 1790 qu’il publie un fragment du Faust, en 1808 qu’il donne la première partie de la tragédie. Il ne cesse pas pour autant de penser à la suite, qu’il 'boucle' quelques mois avant sa mort, en 1832, et qui paraîtra de manière posthume. Hélène de Troie domine cette seconde partie de la tragédie ; Marguerite régnait sur la première, mais elle revient à la fin de l’ensemble, lorsqu’une réponse est donnée à la question initiale : Faust sera-t-il damné, comme il l’était systématiquement dans la tradition populaire ? Un jeu drôle et tragique fait se rencontrer, d’un bout à l’autre de l’œuvre, Méphistophélès, "l’esprit qui toujours nie", et "l’Éternel féminin".

Book details

About the author

Johann Wolfgang Von Goethe

Né en 1749 à Francfort, Johann Wolfgang von Goethe deviendra le principal ministre du grand duc Charles-Auguste à Weimar où il demeurera un demi-siècle, au milieu de la gloire universelle que lui valent autant son activité philosophique et littéraire que ses recherches scientifiques. Il a été le plus grand Européen du XVIII&esup; siècle. Il meurt à Weimar en 1832.

Reviews

No reviews have been written for this book.

You will also like