Jours anciens

Jours anciens

"En avançant dans notre obscur voyage", comme dit le vers de Lamartine, le temps transforme nos paysages familiers, si bien qu’à la longue on finit par se demander ce qui reste de nos jours anciens. Le vent des années siffle sur nos vies. Tout change, tout se métamorphose et nos souvenirs en miettes deviennent les traces d’un autre monde. C’est cet écart entre aujourd’hui et le monde d’hier que j’ai voulu franchir. Ce livre s’ouvre sur une époque quasi oubliée, comme un village submergé par la construction d’un barrage. Je ne relate pas mes jeunes années dans l’illusion d’un paradis perdu. Je ne veux donner ici ni à admirer un autrefois qui n’est plus ni à en réprouver les travers. J’invite simplement à la découverte d’un passé disparu mais qui nous parle encore. Le temps de mon enfance et de mon adolescence c’est celui de l’après-guerre et de la IVe République, les années précédant tout juste les "Trente Glorieuses". Des fils qui traversent ce récit on pourrait retenir la méritocratie scolaire et le rayonnement de l’héritage républicain, des mœurs surannées, la prégnance encore de la religion, l’optimisme et l’énergie d’une génération issue de la Seconde Guerre mondiale et, pour moi, une précoce passion politique. Sans vouloir rien démontrer, j’ai raclé mon violon sur mes photos sépia. Michel Winock

Book details

  • Publisher

  • Language

    French
  • Original language

    French
  • Publication date

  • Page count

    192
  • Collection

About the author

Michel Winock

Journaliste et historien, Michel Winock est né en 1937 à Paris. Il est spécialiste de l’histoire de la République française ainsi que des mouvements intellectuels et politiques. De lui, les Éditions Gallimard on déjà publié La République se meurt (Folio Histoire n° 4), L’agonie de la IVe République (Les Journées qui ont fait la France, 2006, Folio histoire n° 206), 1958. La naissance de la Ve République (Découvertes Gallimard n° 525). Il est par ailleurs l’auteur de trois biographies : Clemenceau, prix Aujourd’hui (Perrin, 2007), Madame de Staël, prix Goncourt de la biographie (Fayard, 2010) et, aux Éditions Gallimard, Flaubert, prix de l’Académie des Sciences morales et politiques (NRF Biographies, 2013).

Reviews

No reviews have been written for this book.

You will also like