L'Afrique fantôme. De Dakar à Djibouti (1931-1933)

L'Afrique fantôme. De Dakar à Djibouti (1931-1933)

En 1930, alors que, surréaliste dissident, il travaillait à la revue Documents, Michel Leiris fut invité par son collègue l'ethnographe Marcel Griaule à se joindre à l'équipe qu'il formait pour un voyage de près de deux ans à travers l'Afrique noire. Écrivain, Michel Leiris était appelé non seulement à s'initier à la recherche ethnographique, mais à se faire l'historiographe de la mission, et le parti qu'il prit à cet égard fut, au lieu de sacrifier au pittoresque du classique récit de voyage, de tenir scrupuleusement un carnet de route. Mais, tour personnel donné à cette pratique, le carnet de Michel Leiris glissa vite vers le journal intime, comme s'il était allé de soi que, s'il se borne à des notations extérieures et se tait sur ce qu'il est lui-même, l'observateur fausse le jeu en masquant un élément capital de la situation concrète. Au demeurant, celui pour qui ce voyage représentait une enthousiasmante diversion à une vie littéraire dont il s'accommodait mal n'avait-il pas à rendre compte d'une expérience cruciale : sa confrontation tant avec une science toute neuve pour lui qu'avec ce monde africain qu'il ne connaissait guère que par sa légende ?

Book details

  • Publisher

  • Language

    French
  • Original language

    French
  • Publication date

  • Page count

    658
  • Collection

About the author

Michel Leiris

Né à Paris le 20 avril 1901, Michel Leiris participe au mouvement surréaliste de 1924 à 1929. Depuis 1930, il mène de front son œuvre d'écrivain et des activités d'ethnologue qui le conduisent en particulier à faire de longs voyages en Afrique. Il a reçu en 1952 le Prix des Critiques et a refusé en 1980 le Grand Prix national des Lettres. Il est mort le 30 septembre 1990 dans l'Essonne.

Reviews

No reviews have been written for this book.

You will also like