La Montagne blanche

La Montagne blanche

Week-end en Normandie. Une maison au bord de la Seine. Trois hommes s'y retrouvent. Ils ont en commun la tourmente européenne qu'ils ont traversée depuis les années quarante jusqu'à ce jour, l'écroulement de leurs utopies et un inlassable goût pour les femmes. Pour le même type de femme, d'ailleurs : la même femme, la femme elle-même. Passionnés par l'inaccessible finalité de leur art - Antoine de Stermania est peintre, Juan Larrea est écrivain et Karel Kepela metteur en scène -, leurs amours s'entrecroisent dans le lacis de leur mémoire. Madrid ou Venise et leurs musées, Prague ou Zurich chargées d'histoire ont vu leurs rencontres avec les traces des événements qui ont marqué le siècle. Avec les femmes aussi, séduites mais rétives. Dans l'ombre portée de Kafka - dont l'œuvre et la vie ont hanté à des titres divers celles des trois amis -, l'obsession de leurs origines, la découverte d'une intime vérité inexplorable, les dérives de l'amour infidèle et fou déferlent pendant deux journées d'avril 1982 sur ce qui leur reste d'un obscur goût de vivre.

Book details

  • Publisher

  • Language

    French
  • Original language

    French
  • Publication date

  • Page count

    320
  • Collection

About the author

Jorge Semprun

Jorge Semprun (1923-2011) est arrivé en France en 1939, à la fin de la guerre civile espagnole, pour entreprendre des études au lycée Henri-IV. Entré dans la Résistance en 1942, il est arrêté par la Gestapo en septembre 1943 et déporté à Buchenwald. De 1988 à 1991, il a été ministre de la Culture du gouvernement espagnol. Écrivain et scénariste, il a reçu le prix Formentor pour Le grand voyage, en 1963, et le prix Femina en 1969, pour La deuxième mort de Ramón Mercader. L’essentiel de son œuvre est disponible aux Éditions Gallimard.

Reviews

No reviews have been written for this book.

You will also like

EPUB PDF

EPUB PDF

EPUB PDF