Le forçat innocent / Les amis inconnus

Le forçat innocent / Les amis inconnus

Les chevaux du temps Quand les chevaux du Temps s'arrêtent à ma porte J'hésite un peu toujours à les regarder boire Puisque c'est de mon sang qu'ils étanchent leur soif. Ils tournent vers ma face un œil reconnaissant Pendant que leurs longs traits m'emplissent de faiblesse Et me laissent si las, si seul et décevant Qu'une nuit passagère envahit mes paupières Et qu'il me faut soudain refaire en moi des forces Pour qu'un jour où viendrait l'attelage assoiffé Je puisse encore vivre et les désaltérer.

Book details

About the author

Jules Supervielle

Né à Montevideo le 16 janvier 1884, Jules Supervielle passa sa vie entre Paris et de fréquents séjours en Uruguay. Il se lia avec Rivière et Paulhan, puis avec Michaux, Arland et Étiemble. Surpris par la guerre en Uruguay, il y demeure de 1939 à 1946. De retour à Paris, il continue d'écrire et de publier jusqu'à sa mort survenue le 17 mai 1960.

Reviews

No reviews have been written for this book.

You will also like