Les plaisirs non défendus

Les plaisirs non défendus

"On reconnaît à l’enfant sa bonté naturelle, son désir de s’oublier lui-même, de se désintéresser de lui-même, de s’absorber dans autre chose. Et l’extraordinaire vitalité de son désir : à la fois son hédonisme enthousiaste, amusé, et sa dureté. Il possède une ouverture au monde que le fait de grandir met en danger. En grandissant, l’innocence naturelle est remplacée par un péché sans originalité. L’intensité des plaisirs autorisés de l’enfance est reprise dans les travaux freudiens de Winnicott, et de Marion Milner. Ce que Winnicott a initié avec son idée du jeu, Marion Milner l’élabora en termes de capacité enfantine d’absorption. Dans ses travaux, les plaisirs interdits et autorisés de l’enfance furent vus comme inextricables, réciproquement stimulants, et jamais exclusifs. Pour elle, la pathologie impliquait un clivage entre l’interdit et l’autorisé." Inspirée par la grande littérature comme par les auteurs inventifs de la psychanalyse, la pensée originale d’Adam Phillips propose par touches claires une morale psychanalytique moderne, exigeante, qui est un enchantement pour l’intelligence.

Book details

About the author

Adam Phillips

Reviews

No reviews have been written for this book.

You will also like