Mythanalyse de la couleur

Mythanalyse de la couleur

Read excerpt Download excerpt
Ce livre fait suite aux Couleurs de l’Occident : De la Préhistoire au XXIe siècle, paru en 2019, qui portait sur une analyse sociologique des systèmes et des codes de couleurs des sociétés occidentales en relation avec l’évolution de leurs structures et de leurs idéologies. Tandis que ce premier volume évoquait le contrôle social du langage des couleurs par les pouvoirs religieux, politiques, économiques, le second aborde le pôle opposé, l’irrationalité irréductible des couleurs qui relève des mythes et des imaginaires sociaux, ceux que les pouvoirs tentent de réduire à des codes institués, mais qui leur échappent et sont célébrées dans les mystères initiatiques, les médecines douces, la poésie et les arts, nos révoltes, nos subjectivités, jusqu’à devenir des marqueurs de nos différences individuelles. On s’est toujours évertué à expliquer les couleurs. Les chromatologues scientifiques s’acharnèrent à les échantillonner, numéroter, mesurer selon d’innombrables paramètres, et à les géométriser en cercles, triangles, cônes, sphères et autres solides, voire en système planétaire. Les artistes les explorèrent selon leurs effets inconscients, leur musique, leur seule puissance visuelle, leur magie. Les médecines douces les traitèrent comme des énergies corporelles. Les modes vestimentaires, le design, les cosmétiques en exploitèrent les symboliques irrationnelles. Elles sont apparemment devenues la liberté de notre regard, de l’artiste, de l’anarchiste, et même des psychotropes. Mais elles ont toujours été et demeurent aujourd’hui les couleurs de nos mythes et en suivent donc les codes, qui varient avec eux selon les sociétés et les époques.

Book details

About the author

Hervé Fischer

Reviews

No reviews have been written for this book.

You will also like

EPUB PDF