Robespierre derniers temps

Robespierre derniers temps

Lorsque les historiens butent sur une énigme, sur l’apparemment incompréhensible – par exemple, comment et pourquoi, en Thermidor, Robespierre au faîte de sa puissance refuse de combattre l’offensive antiterroriste et se laisse si facilement abattre par ses opposant coalisés, cinquante jours après l’apothéose de la fête de l’Être suprême ? –, que peuvent leur apporter l’intuition de la littérature, les outils de la fiction, la grammaire du romanesque pour dénouer ce qui les retient, les empêche ? À cette question, Jean-Philippe Domecq, dans Robespierre, derniers temps et le texte inédit ' La littérature comme acupuncture ', réponde de manière éclairante : quand la crise du pouvoir mêle éthique et mythes, la littérature fait preuve d’une plus grande clairvoyance introspective que l’historien à ses archives.

Book details

Reviews

No reviews have been written for this book.

You will also like