Si les bouches se ferment

Si les bouches se ferment

Nous venons de cerveaux saccagés par la consommation et par le dogme de la non-violence. Nous avons grandi dans la dépression, la maladie et la peur du déclassement. Mais cette engeance est sortie des non-lieux où vous vouliez la cantonner. Vous avez laissé une armée grandir dans vos entrailles.

De la Fraction Armée rouge, née à la fin des années 60 en Allemagne de l’Ouest, la rumeur n’a retenu que le récit d’espionnage ou le road movie sanglant. Loin des clichés associés à la bande à Baader, ce roman remonte aux sources de la démence nazie, de son emprise durable sur le langage et les corps. Car plutôt qu'Andreas Baader, c’est Bernward Vesper, fils d’un célèbre poète nazi, qui incarne la déchirure d’une jeunesse prise entre le poison de la langue hitlérienne et l’enthousiasme béat du miracle économique. Il va bientôt rencontrer Gudrun Ensslin, une femme prête à tout pour que le mensonge cesse…

Book details

Reviews

No reviews have been written for this book.

You will also like