Divagations

Divagations

« Un être complètement possédé par l’espoir n’aurait rien à envier à Dieu. Mais un tel être est plus difficile à concevoir que ce non-sens qu’est le paradis. Là où il n’y a ni angoisse ni inaccomplissement la pensée n’a rien à faire, elle, l’enfant naturelle de cette vie qui se dévore elle-même dans un spasme d’inutilité et avec de sinistres prétextes de signification. Némésis entre la valse et l’abattoir. » En proie au vieux démon philosophique que Cioran a toujours nourri en lui-même tout en le désavouant sans relâche, les pages de Divagations doivent sans doute beaucoup à la langue qui les porte, à sa souplesse, à la liberté qu’elle octroie : parfois sibyllines ou mystiques, elles ne connaissent pas plus de tuteur stylistique que de Père aux cieux. Il s’agit ici d’une traversée du néant sur le seul radeau du moi, dans un isolement douloureux mais assumé. Aussi le titre mallarméen doit-il être lu à la fois comme l’aveu d’un principe d’écriture et comme l’affirmation d’un triple principe philosophique : solipsiste, anti-rationnel et sceptique — car dans le fond, sur Dieu comme sur tout le reste, peut-on jamais faire mieux que divaguer ? Qu’en savons-nous ?

Détails du livre

À propos de l'auteur

Emil Cioran

E.M. Cioran est né en 1911 en Roumanie où il a fait des études supérieures de philosophie. Bergsonien d'abord, il se tourna ensuite vers Nietzsche. En 1937, il fut envoyé par l'Institut français de Bucarest en France où il s'établit jusqu'à sa mort en juin 1995.

Commentaires

Il n'y pas encore de commentaire pour ce livre.

Vous aimerez aussi

EPUB PDF

EPUB PDF

EPUB PDF

EPUB PDF