Hymnes à l'amour

Hymnes à l'amour

Pourquoi le père d'Anne a-t-il demandé, dans son testament, qu'on donne à une certaine dame résidant à Genève le disque bien connu d'Édith Piaf Hymne à l'amour ? Pourquoi la même chanson a-t-elle une si grande importance pour sa mère, comme si elle avait été l'hymne national d'une passion défunte ? Plus tard, bien plus tard, Anne partira pour Genève, à la recherche de la mystérieuse dame qu'avait aimée son père. Ce beau livre, écrit avec tendresse, recèle bien d'autres histoires. Par exemple celle de Madeleine, qui avait illuminé les jeunes années de l'auteur. Il était si doux, pour les enfants, de se blottir contre ses jolis seins. Malgré la déchéance finale de Madeleine, elle aussi inspire un hymne à l'amour. De temps en temps, l'illustre grand-père, François Mauriac, apparaît au moment le plus insolite. Va-t-il se fâcher ? Le temps qui a passé permet d'en rire. On oublie pour un instant tous ces cœurs blessés qu'Anne Wiazemsky sait faire renaître avec l'ambiguïté du souvenir.

Détails du livre

À propos de l'auteur

Anne Wiazemsky

Anne Wiazemsky est la fille de Claire Mauriac, fille de François Mauriac et du diplomate Yvan Wiazemsky dont la famille avait émigré en France après la révolution Russe de 1917. Après une jeunesse passée en grande partie à l'étranger elle rentre en France en 1961 peu avant la mort de son père. Sa famille va alors vivre auprès de François Mauriac, dont Anne sera toujours très proche. Très jeune elle rencontre Robert Bresson qui lui donnera le rôle principal de son film Au Hasard Balthazar en 1965. Ainsi débute sa carrière d'actrice. En 1966 elle rencontre Jean-Luc Godard, avec qui elle tournera La Chinoise et qu'elle épousera en 1967. Ils se séparent en 1970. Elle est ensuite sollicitée par les plus grands metteurs en scène du moment : Pier Paolo Pasolini, Marco Ferreri, Alain Tanner, Michel Deville, André Téchiné, Philippe Garrel et d'autres. Elle est elle-même réalisatrice et scénariste. À la fin des années 80 elle se consacre essentiellement à l'écriture avec des récits largement autobiographiques publiés aux Éditions Gallimard. Elle reçoit de nombreux prix, dont le Goncourt des Lycéens pour Canines, le Grand Prix RTL -lire pour Hymnes à l'amour, le prix du roman de l'Académie française pour Une poignée de gens. Certains de ses romans sont adaptés au cinéma : Hymnes à l'amour par Jean- Paul Civeyrac en 2003 (sous le titre Toutes ces belles promesses), Je m'appelle Élisabeth par Jean-Pierre Améris en 2006, enfin en 2017 Le Redoutable, adapté de son récit Un an après, par Michel Hazanavicius. Elle est également membre du jury du prix Médicis. En 2009 elle est élevée au grade de Chevalier de la Légion d'honneur. Elle meurt le 5 octobre 2017 à 70 ans des suites d'un cancer. Elle est enterrée au cimetière du Montparnasse.

Commentaires

Il n'y pas encore de commentaire pour ce livre.

Vous aimerez aussi

EPUB PDF

EPUB PDF

EPUB PDF