Ils ne l'ont jamais su

Ils ne l'ont jamais su

C'est l'autobiographie (partielle) de Marie Didier, l'auteur de Contre-visite et de Dans la nuit de Bicêtre. Son père est tué à la guerre, sa mère devient institutrice et, enfant, elle contracte la tuberculose qui la condamne à un isolement de plusieurs années. Elle fait sa médecine à Toulouse, s'éprend d'un professeur de littérature qui, après sa désertion en opposition à la guerre d'Algérie, connaîtra un temps la prison. Le couple avec leurs deux filles va vivre à Alger où elle occupe un poste d'interne à l'hôpital Mustapha. À son retour en France elle devient gynécologue, se met dans l'illégalité en pratiquant des avortements clandestins, travaille en camps gitans et accueille dans sa maison des réfugiés de toutes provenances. Mais ce récit, aussi et surtout, est un acte de reconnaissance. Il rend hommage à ceux qui, anonymes, et sans l'avoir pour beaucoup d'entre eux jamais su, ont infléchi le cours de son existence.

Détails du livre

À propos de l'auteur

Marie Didier

Longtemps médecin à Toulouse, Marie Didier a consacré une partie de son temps à soigner les défavorisés de ce qu’on appelle « le quart-monde ». Elle a déjà publié, aux Éditions Gallimard, des mémoires, Contre-visite (collection blanche, 1988, Folio n° 2422), trois romans, La mise à l’écart (collection blanche, 1992), Le livre de Jeanne (collection blanche, 2004) et Le veilleur infidèle (collection blanche, 2011), un essai, Dans la nuit de Bicêtre (L’un et l’autre, 2006, Folio n° 4563) et un recueil de nouvelles, Morte-saison sur la ficelle et autres récits (collection blanche, 2008).

Commentaires

Il n'y pas encore de commentaire pour ce livre.