Marceline Caïn : on eût dit qu'elle était mêlée de cendre, de sable et de sang. A'quatorze ans, elle n'aimait rien ni personne qu'un gros lapin jaune-orange, touffu, qu'elle appelait Souci. Tous les matins, en cette fin de printemps déjà brûlante, Marceline à peine vêtue et lavée courait ouvrir la porte découpée dans le flanc de la caisse où l'on mettait à dormir Souci pendant la nuit.

Détails du livre

À propos de l'auteur

André Pieyre De Mandiargues

Né à Paris le 14 mars 1909, André Pieyre de Mandiargues entreprend une licence de lettres, puis l'abandonne. Il s'intéresse à la civilisation étrusque, visite l'Europe et l'Orient méditerranéen et commence à écrire, sans parler à personne de cette activité. Pendant la guerre, il se retire à Monaco où il publie, en 1943, Dans les années sordides. Il rentre à Paris en 1945. Malgré ses affinités avec le groupe surréaliste, il ne participe à ses activités qu'après sa rencontre avec André Breton, en 1947. Passionné de peinture, il écrit des essais sur l'art, ancien et moderne. Poète, romancier, auteur dramatique, essayiste, André Pieyre de Mandiargues a reçu le prix Goncourt en 1967. Il est décédé en 1991.

Commentaires

Il n'y pas encore de commentaire pour ce livre.

Vous aimerez aussi