Le romancier naïf et le romancier sentimental

Le romancier naïf et le romancier sentimental

En 2010, devant les étudiants de l’université américaine de Harvard, Orhan Pamuk développe sa vision de la littérature grâce à six conférences données dans le cadre des 'Charles Eliot Norton Lectures'. Dans ce cycle d’interventions – auquel s’ajoute un épilogue – le prix Nobel n’hésite jamais à parler de sa propre biographie, de ses propres livres, de son travail d’écriture et surtout de sa pratique de lecteur. La thèse sous-jacente de ces sept textes est empruntée à Friedrich Schiller qui, dans un ouvrage célèbre (Über naive und sentimentalische Dichtung, 1796), schématise sa conception de l’écriture en distinguant le poète naïf, qui serait du côté de la nature, écrivant spontanément, du poète sentimental qui doute de son écriture, expérimente, réfléchit à la forme et aux enjeux esthétiques et sociaux de son écriture. À partir de ce postulat, Pamuk passe en revue les grands textes qui ont marqué notre histoire culturelle et s’appuie sur Tolstoï, Stendhal, Flaubert, Proust, Defoe, Sartre, Balzac, ou Dostoïevski pour construire cette belle introduction à la littérature.

Détails du livre

À propos de l'auteur

Orhan Pamuk

Orhan Pamuk, né en 1952 à Istanbul, est notamment l’auteur de Mon nom est rouge, prix du Meilleur Livre étranger (Du monde entier, 2001, Folio n° 3840), Neige, prix Médicis étranger et prix Méditerranée étranger (Du monde entier, 2005, Folio n° 4531) et Le musée de l’Innocence (Du monde entier, 2001, Folio n° 5841). Toute son œuvre, traduite en cinquante langues, est disponible aux Éditions Gallimard. Il est le lauréat du prix Nobel de littérature 2006.

Commentaires

Il n'y pas encore de commentaire pour ce livre.

Vous aimerez aussi

EPUB PDF