Choses qui rendent heureux et autres notes de chevet

Choses qui rendent heureux et autres notes de chevet

Haruha akebono : « Au printemps, l’aurore. » Tous les Japonais connaissent par cœur l’ouverture du Makura no sôshi (les Notes de chevet), fleuron de la littérature ancienne dû à une dame de cour de l’an mille. Ses premières phrases évoquent un paysage en mouvement : cycle des saisons, parcours du soleil, traînées de nuages, vol de lucioles ou d’oies sauvages. La toile de fond de montagnes à la lumière changeante place d’emblée les fastes du palais de Heian-kyô (l’actuelle Kyôto), que le lecteur s’apprête à découvrir, sous le signe de la fugacité des phénomènes et de sa conséquence immédiate, le mono no aware, « la poignante mélancolie des choses ». Corinne Atlan

« Choses qui rendent heureux », « Choses qui égayent le cœur », « Choses qui ont une grâce raffinée », « Choses impatientantes », « Choses qui ne font que passer »... Par listes délicates et perçantes, Sei Shônagon saisit, attentive à leur impermanence, l’essence poétique des êtres et des choses.

Détails du livre

À propos de l'auteur

Sei Shônagon

Commentaires

Il n'y pas encore de commentaire pour ce livre.

Vous aimerez aussi

EPUB PDF