Le roman de la dévastation

Le roman de la dévastation

L’une des découvertes essentielles de l’œuvre de Milan Kundera, c’est la perception — et l’expérience — du monde comme espace dévasté. Cette découverte, tous ses romans sans exception en font le récit à leur manière, un récit qui ne cesse de la réactualiser et d’en interroger la portée existentielle. Qu’est-ce qu’un monde dévasté ? Que signifie vivre dans un tel monde ? Qu’y devient la condition de l’homm ? Qu’y deviennent l’amour, l’action politique, la poésie, la solidarité, la mort même ? C’est à ces questions — et à bien d’autres — que s’intéresse François Ricard dans ces douze essais d’abord publiés comme postfaces aux romans de Kundera parus dans la collection ' Folio '. En réunissant cette suite de 'variations' critiques écrites au fil des ans (1979-2014), il propose de l’œuvre du grand romancier une lecture qui ne relève ni de l’étude savante ni de l’ouvrage documentaire, mais ressemblerait au carnet d’un voyageur s’efforçant de rendre compte des beautés et des énigmes qu’il découvre peu à peu en suivant à la trace, passionnément, un auteur et une œuvre qui font partie de ce que la littérature contemporaine aura donné de meilleur.

Détails du livre

À propos de l'auteur

François Ricard

Commentaires

Il n'y pas encore de commentaire pour ce livre.

Vous aimerez aussi