Les deux gouvernements : la famille et la Cité

Les deux gouvernements : la famille et la Cité

Tout a commencé avec le Contrat social, lorsque, refusant l'analogie monarchique entre famille et État, Rousseau pose la dissociation entre domestique et politique, entre la famille et la Cité. Cette séparation des "sphères" est avant tout une séparation des gouvernements – gouvernement domestique et gouvernement civil. Elle signe la fin d'une comparaison entre le pouvoir du père et celui du Roi. Au lendemain de la Révolution française, Muse de la raison prenait acte d'une "démocratie exclusive", au détriment des femmes. Les deux gouvernements poursuit la réflexion en montrant comment l'établissement de "sphères" distinctes a freiné la construction démocratique de l'égalité des sexes. Aussi l'enjeu est-il désormais de penser à nouveau ensemble les deux gouvernements, le domestique et le politique, et de trouver une articulation originale, par-delà toute "conciliation" ou "réconciliation", entre vie familiale et vie sociale.

Détails du livre

À propos de l'auteur

Geneviève Fraisse

Geneviève Fraisse est philosophe de la pensée féministe, directrice de recherche émérite au CNRS. Elle est l’autrice de nombreux livres sur la généalogie de l’égalité des sexes et la problématique sexe/genre. Elle a été déléguée interministérielle et députée au Parlement européen (1997-2004).

Commentaires

Il n'y pas encore de commentaire pour ce livre.

Vous aimerez aussi