Manet « J'ai fait ce que j'ai vu »

Manet

« J'ai fait ce que j'ai vu »

'J'ai fait ce que j'ai vu', disait Manet. Est-ce si simple ? L'auteur du Déjeuner sur l'herbe, des portraits de Zola, de Mallarmé, de Clemenceau et de Berthe Morisot, le peintre des cafés-concerts et des canotiers, qui se définissait plaisamment comme 'le saint François de la nature morte', est-il le premier des peintres modernes ? Ou celui qui, par-delà les académismes, renoue avec la grande tradition ? De l'Olympia (1863) au Bar des Folies Bergère (1882), Françoise Cachin retrace la vie de ce pur Parisien, qui aima la mer, les femmes, et surtout la peinture.

Détails du livre

À propos de l'auteur

Françoise Cachin

Commentaires

Il n'y pas encore de commentaire pour ce livre.

Vous aimerez aussi