Villes chinoises

Villes chinoises

Consulter un extrait Télécharger un extrait

Plusieurs nouvelles du premier recueil de Virginie Bouyx, Les fleuristes, se passaient en Chine. Cette fois, toutes y sont situées. Chacune a pour théâtre une ville différente, au gré des saisons et des fêtes du calendrier. L'exotisme est là, mais pas toujours où on l'attend : dans les quartiers russes ou allemands pris par l'hiver, entre les murs des maisons coloniales et les devantures couvertes de caractères, ou sur les avenues ultramodernes bordées de hauts immeubles illuminés... Les personnages sont, pour la plupart, des Occidentaux au destin ambigu. Parmi eux, un alcoolique qui se perd, à la recherche d'une jeune Chinoise, dans une ville de bord de mer ; un Écossais, devenu guide et professeur, incapable de partir mais aussi de rester ; un musicien de brasserie poursuivi par son passé ; un employé mis en quarantaine et poussé à la démission à force de solitude dans une ville peu à peu envahie par la pollution ; un P-DG vieillissant au sommet de sa tour de verre ; une bande d'étudiants russes en virée à Port-Arthur ; ou encore, pour finir, un vieux couple en vacances qui entrevoit un nouveau départ dans une Chine que d'autres ont quittée... Des vies qui se croisent, en un peu plus d'une année, dans un pays au ciel qui se voile. Des illusions perdues, mais aussi retrouvées.

Prix François Mauriac 2015

Détails du livre

À propos de l'auteur

Virginie Bouyx

Commentaires

Il n'y pas encore de commentaire pour ce livre.

Vous aimerez aussi