En juin 1883, Charles de Foucauld, futur saint de l'Église, se rend au Maroc, déguisé en rabbin, sous le nom de Joseph Aleman, pour se livrer pendant un an à une minutieuse exploration de ce pays. Cette exploration servira avantageusement la France pour entreprendre la conquête du Maroc. À la veille de sa mort, Mardochée, celui qui fut le guide du père de Foucauld, se livre à une troublante confession.

Book details

  • Publisher

  • Language

    French
  • Original language

    French
  • Publication date

  • Page count

    258
  • Collection

About the author

Kebir-Mustapha Ammi

Né au Maroc d'un père algérien et d'une mère marocaine, Kebir Ammi vit en France depuis plus de trente ans. Riche de plusieurs appartenances culturelles, nationales ou linguistiques, Kebir Ammi se joue des frontières et ne se reconnaît qu'une seule patrie : celle des mots et de la littérature. Les mots deviendront pour lui des 'alliés' face à une situation toujours qualifiée d''inconfortable'. Délaissant le morcellement des hommes et des pays, Kebir Ammi embarque pour une destination nouvelle, un 'monde en partage'. Les mots seront son passeport. Des injustices nées de l'exclusion, des souffrances et des questionnements identitaires qui en sont le lot, Kebir Ammi en a fait une œuvre, une œuvre ouverte sur l'Autre, ouverte à l'Autre.

Reviews

No reviews have been written for this book.