'Et la mort est arrivée en plein cœur de novembre, avec la tempête, les bourrasques qui dépouillaient les arbres, avec surtout la sauvagerie qui ensanglantait Paris. Dans sa descente vers le trépas, mon père n’aura pas pu mesurer cette barbarie, le déferlement de la violence guerrière qui, au moment où son existence s’achevait, lui aurait rappelé les heures noires de son enfance, les rafles, les assassinats aveugles de supposés résistants, la pluie de bombes, la destruction de Brest. La mort de mon père en plein mois noir, à la ligne de fracture de ce novembre historique qui dépasse largement cet événement douloureux et intime, correspond avec cette plongée dans des temps et un monde de haute incertitude. Le 13 et le 17 novembre 2015 m’ont touché comme peu de dates et d’événements auparavant. Je me sens à jamais orphelin d’une stabilité, d’une espérance définitivement perdues.'

Book details

  • Publisher

  • Language

    French
  • Original language

    French
  • Publication date

  • Page count

    96
  • Collection

About the author

Philippe Le Guillou

Né en 1962, Philippe Le Guillou est romancier et essayiste. Il a notamment publié, aux Éditions Gallimard, Les Sept Noms du peintre, prix Médicis (collection blanche, 1997, Folio n° 3473), Les Marées du Faou (collection blanche, 2003, Folio n° 4057), Fleurs de tempête (collection blanche, 2008, Folio n° 5443), Le Bateau Brume (collection blanche, 2010, Folio n° 5223), L’intimité de la rivière (collection blanche, 2011), Le pont des anges (collection blanche, 2012, Folio n° 5675), Les années insulaires (collection blanche, 2014).

Reviews

No reviews have been written for this book.

You will also like