Trois heures du matin. Scott Fitzgerald

Trois heures du matin. Scott Fitzgerald

"Quelle image surgit au nom de Francis Scott Fitzgerald ? Le Fitzgerald de la défaite, de La Fêlure ? L'excentrique de l'âge du jazz qui éprouve toujours le besoin de se faire remarquer et de se rendre insupportable ? Le romancier respectueux de son art, mais qui gaspille son talent à écrire des nouvelles pour les magazines, parce que les besoins d'argent le prennent à la gorge ? Le compagnon de Ring Lardner, de Hemingway, de Dos Passos, toujours prêt à aider les autres de ses conseils et à faire jouer son influence en leur faveur ? Celui qui a la folie de trop demander à la vie et la sagesse de préférer l'écriture à tout le reste ? Celui qui croit que l'on peut "tenir en équilibre le sentiment de la futilité de l'effort et le sentiment de la nécessité du combat ; la conviction de l'inéluctabilité de l'échec et pourtant la résolution de réussir" ?" Roger Grenier.

Prix Joseph-Delteil 1996

Book details

About the author

Roger Grenier

Roger Grenier, né à Caen en 1919, a passé son enfance à Pau. Journaliste, notamment à Combat auprès d’Albert Camus, il a publié en 1949 son premier livre, Le rôle d’accusé, un essai sur la justice. Ce spécialiste de Tchekhov a écrit depuis de nombreux romans et recueils de nouvelles, dont Ciné-roman, prix Femina 1972 (Folio n° 667) et Brefs récits pour une longue histoire (collection blanche, 2012), des mémoires : Fidèle au poste (L’un et l’autre)

Reviews

No reviews have been written for this book.

You will also like