La deuxième mort de Ramón Mercader

La deuxième mort de Ramón Mercader

Sous son activité de directeur adjoint d'une société espagnole de commerce, Ramón Mercader cache sa véritable identité et sa mission d'agent secret au service de l'U.R.S.S. Cible pour les uns, appât pour les autres, il est victime, à Amsterdam, d'un guet-apens et on le retrouve "suicidé" dans sa chambre tandis que les services de contre-espionnage soviétiques fabriquent un dossier destiné à le faire passer pour traître.

À travers son héros - et son homonyme réel, qui fut l'assassin de Trotsky -, l'auteur évoque toute l'histoire du mouvement communiste de la guerre d'Espagne à la mort de Staline, et au XXe Congrès. Cette "matière" du livre, d'une extraordinaire richesse, est comme le sang noir qui irrigue le corps du roman d'espionnage.

Prix Femina 1969

Détails du livre

À propos de l'auteur

Jorge Semprun

Jorge Semprun (1923-2011) est arrivé en France en 1939, à la fin de la guerre civile espagnole, pour entreprendre des études au lycée Henri-IV. Entré dans la Résistance en 1942, il est arrêté par la Gestapo en septembre 1943 et déporté à Buchenwald. De 1988 à 1991, il a été ministre de la Culture du gouvernement espagnol. Écrivain et scénariste, il a reçu le prix Formentor pour Le grand voyage, en 1963, et le prix Femina en 1969, pour La deuxième mort de Ramón Mercader. L’essentiel de son œuvre est disponible aux Éditions Gallimard.

Commentaires

Il n'y pas encore de commentaire pour ce livre.

Vous aimerez aussi